Cart 0

NEW YORK VS PARIS

 

When I arrived in New York, exhausted and uninspired, I was so excited about discovering a new life - I also thought it would be really fun to observe and tell you about the trials and tribulations of New York, and God knows how exciting and busy this city is.
As a naturally energetic person, I was overwhelmed by the madness of New York.
Yes, my arrival did not go as planned. New York took me by the guts and forced me to face myself. Like a bath of truth. I got slapped, beaten up. I collapsed, and now that I'm standing up again...
Yes, because what knows me well is that I'm a fighter, I don't give up easily. I'm the kind of person who proves to the world that they were wrong not to believe in me.
New York taught me to put up barriers, to protect myself a lot more. To believe in myself, because yes, I often doubt myself, I think I have overcome this doubt in my person. THANK YOU NYC.
I am growing thanks to this city, spiritually, emotionally.
I have lost some of my naivety but I am more than mature now. At the dawn of my 40th spring and yes, in April I will be 40 years old, I have become a businesswoman.
I never thought I would say this but I say it anyway.
Even if I miss the tranquility and the sweet life in Paris, France, I don't regret having made the big mistake to go to NYC.
I'll tell you more about it in my next podcast "the black parisian".

those of you feeling challenged by your journey right now, don't keep your head down for long, love.
and, keep your palms open to receive your blessings. ⁣⁣⁣⁣⁣⁣⁣⁣⁣⁣⁣⁣⁣⁣

 

                        ____________________________________

 

Francais :

Quand je suis arrivée à New York , épuisée et en manque d’inspiration, j’étais super excitée à l’idée de découvrir une nouvelle vie – je me disais aussi que ce serait vraiment drôle d’observer et de vous relater les travers et les côtés excitant de NY, et Dieu sait combien cette ville est excitante et prennante.
Moi qui suis d'une naturel energique j'ai ete depassé par la folie de NY.
Oui mon arrivée ne s’est pas déroulée comme prévu. La New York m’a prise par les tripes et m’a forcée à me regarder en face. Comme un bain de vérité. Je me suis prise des claques, des coups. Je me suis écroulée et maintenant que je me redresse.
Oui car ce qui me connaisse bien, save que je suis une battante, je ne baisse pas les bras facilement. Je suis du genre a prouver au monde entier qu'ils avaient tort de pas croire en moi.
New York m'a apprit a mettre de barriere, a me proteger beaucoup plus. A croire a moi car oui je doutes souvent de moi je crois que j'ai vaincu ce doute en ma personne. MERCI NYC.
Je grandit grace a cette ville, spirituellement, emotionellement.
J'ai perdu un peu de ma naiveté mais je suis plus que mature maintenant. A l aube de mes 40 printemps et oui en Avril j aurai bel et bien 40 ans je suis devenue une femme d 'affaire.
J'aurai jamais pensé dire ca mais je le dit quand meme.
Meme si la tranquilité et la douce vie Paris, de la France me manques je ne regrette pas d'avoir fait le grand sot vers NYC.
Je vous en parle avec plus de details dans mon prochain podcast "The noire parisian".

Ceux d'entre vous qui se sentent depasser par leur vies  en ce moment, ne garde pas trop longtemps la tête baissée , mon ami(e).
MAIS, gardez vos bras ouverts pour recevoir vos bénédictions.

Nicholle



Older Post Newer Post


  • Philippe Ambadiang on

    Pas facile de passer de l’ambiance jacobine de la France, à celle très individualisée et entrepreunariale des Usa au sein de laquelle il faut apprendre à se prendre en charge soi-même sur tous les plans, et donc avoir pour seul guide son Esprit et les différentes intuitions qu’il nous distille. Donc avoir justement une confiance sans faille en Lui, donc en nous-mêmes, ma chère Nicholle Kobi.
    À voir tes réalisations, je sais que tu as su mettre en lumiere ce qui vient du fond de toi, cette inspiration , cette vision du beau qui suscite l’admiration de tous, et surtout la fierté des Noirs qui peuvent ainsi se convaincre que réussir à voir la beauté du Tout sur toutes les latitudes, n’est pas affaire de couleur de peau, mais, seulement affaire d’être humain tout cours, branché sur la beauté intérieure en chacun de nous, que nous arrivons à saisir et à mettre à la portée du monde ébahi de son ignorance et de ses préjugés crasseux; comprenant enfin que cette étincelle divine imprégnant toute chose, une fois saisie et maîtrisée , nous ouvre des horizons de réalités et de réalisations insoupçonnées.

  • Leatha Carter on

    I Love your “Sense of beening real” Thank you for Inspiring me and to keep my head up. And for my spiritual and emotional and phenomenal Journey. Thank you much. Love to you.

  • Kareen on

    T à New York! C’est super, congrats!!!


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

Liquid error: Could not find asset snippets/booster-message.liquid